Festival Sacrés jARTdins !

du 10 au 12 septembre 2021 / Animateurs : collectif d’intervenants

Print Friendly

Approche

Après Peuple Animal (2018), Le son de l’arbre (2019) et Echo-féminismes (2020), ce quatrième festival ouvre une porte qui nous invite à partir en voyage dans le temps et dans l’espace : avec en filigrane les mythes de la création du monde, explorons par le prisme de l’ART le nouveau monde en gestation, celui où les nouveaux récits s’inventent, où l’utopie devient réalité, et où l’humain vit en symbiose avec les autres règnes du vivant…

Nous vous proposons un cheminement, une exploration sensible à travers les matières, le son et la lumière, la magie des images, la beauté du monde… et celle de l’humanité. Une déambulation dans le paysage pour dialoguer avec la nature, les œuvres, et les artistes.

Une invitation à révéler son âme d’artiste de nature, en contribuant à une œuvre collective pour jouer enfin notre partition côte à côte, et aux côtés des autres qu’humains. En faisant œuvre commune le temps d’un week end, nous offrons ce cadeau à la Terre et à nous-mêmes. Pour féconder le réel et asseoir fermement ce nouveau monde sur une trilogie puissante: la connexion à la terre, la reliance à l’âme et l’esprit de la communauté*.

… comme une onde de propagation.

* en référence à l’ouvrage « Soul, Soil & Society » de l’activiste indien Satish Kumar (« Pour une écologie spirituelle » en français), fondateur du Schumacher College (UK)

Pourquoi l’Art

Depuis de longs mois, l’expression artistique pourtant si essentielle a été malmenée, muselée. Nous nous devions cette année de la remettre au centre, tant l’art est fondamental au bien-être individuel, collectif ou sociétal.

L’intention première de ce festival est avant tout de célébrer le vivant, et d’honorer la Beauté du monde dans la joie. Il s’agit de faire société avec le vivant, se sentir communauté avec les animaux, les plantes, les pierres, l’eau, les astres …  Or l’art est loin de n’être qu’une simple forme d’expression culturelle, il est un puissant vecteur de connexion. A soi, aux autres, au vivant et à l’invisible.

L’art est un révélateur de l’âme, il nous confronte à nos questionnements profonds, il est la médecine de l’âme.
L’art créé du lien et sublime nos interactions, avec tous les règnes : humain, minéral, animal, végétal…
L’art est aussi la caisse de résonance ou le miroir des transformations sociétales, un dernier espace de liberté pour co-créer des futurs et faire entendre d’autres voix. On parle alors d’art social ou d’Artctivisme
L’art nous met en lien avec l’univers, avec plus grand que nous. Il est une fenêtre sur l’invisible, il ramène l’esprit dans la matière.
L’art établit un pont entre science et spiritualité, pour réenchanter le monde, reconnecter au cœur et insuffler la vie.
L’art enfin, diffuse des messages. Et notamment celui du lieu : l’art est à portée de tous, nous sommes tous créateurs, tous artistes de nature et par nature, artistes de nos vies. Quelqu’un disait d’ailleurs : « le plus bel art, c’est l’art de vivre ! ». Car l’art, c’est la vie, dirait David Hockney.

Quelques photos des précédentes éditions:

Au programme :

Le programme est en cours d’élaboration, plusieurs intervenants nous ont déjà confirmé leur venue.

N’hésitez pas à vous manifester ou à en parler autour de vous !

Un aperçu du programme:

  • Balades musicales et artistiques sur le thème de la création du monde dans les différents mythes fondateurs et des sagesses ancestrales
  • Ateliers expérientiels (danse intuitive, modelage, chant spontané, land art, vannerie, peinture…)
  • Visite libre dans les jardins d’art et de lumière
  • Ateliers-conférences sur la Géométrie sacrée avec Dominique Dubois, et l’Art social avec Agathe Peltereau-Villeneuve
  • Exposition d’œuvres (Robert Arnoux, Dominique Dubois, Marc Ameingual, Laurence Souron…) et de photos (Marc Pouyet….)
  • Installations de Land art (à la manière de Nils Udo, Andy Goldworthy, Cornelia Konrads, Chris Drury..)
  • Expo vente (aquarelles de Caroline Lainé-Edwards, peintures d’Anne Steinlein, sculptures de Mayä, cadres-médecine de Claire Proniewski…)
  • Contes racontés par le philo-conteur Malek Boukerchi, guetteur de rêves
  • Concert de Capucine LH la voix chamane le vendredi soir
  • Spectacle son et lumières le samedi soir (arts numériques avec plusieurs artistes live et notamment Lily Jung, et ses chants d’un monde )
  • Projections


Revenir à la liste des évènements