Communication animale !

Après le séminaire de septembre dernier sur le Horses & Coaching (animé par Iris école de l’intuition et Muriel Horrein), nous expérimentons à nouveau ce mois-ci la communication intuitive avec les animaux, sous le regard éclairé de Corinne Dupeyrat, formée entre autres par Laila del Monte. Une belle journée de mai, sous la caméra attentive de Dominique Filhol qui prépare un documentaire sur le sujet. De beaux moments d’émotions à l’évocation de nos chers compagnons, qui nous aident et nous montrent le chemin en nous aidant à avancer chaque jour…

L’approche :

Communiquer, c’est donner et recevoir, c’est se mettre alternativement en émission et en réception. Trop souvent, nous nous limitons dans nos échanges avec les animaux car nous acceptons la croyance qu’ils ne peuvent pas nous entendre, qu’il y a un fossé entre nos deux mondes.

La communication intuitive ou animale n’est pas un don mais une ouverture de cœur, une faculté oubliée par l’Homme qui a cru pouvoir remplacer toute forme de communication non verbale par la parole et décidé que ce privilège lui permettait de se placer « au-dessus » de toute autre forme de vie sur notre planète.

Nous avons tous en nous cette faculté de « parler » avec les animaux : tout le monde sait écrire, cependant tout le monde ne devient pas romancier… Nous avons juste mis de côté cette forme de langage durant très longtemps. Car il s’agit bien réellement d’une langue que le communicateur animalier traduit, il n’est que le messager entre l’animal et son propriétaire.

Cette forme de langage passe par des ondes émises par le cerveau sur certaines fréquences : avec une radio, nous pouvons tous écouter une station de notre choix en nous mettant sur la bonne fréquence (d’où également l’importance de connaître le nom et l’aspect de l’animal avec lequel on souhaite communiquer), nous ne voyons pas par où passe le son, et pourtant nous l’entendons sans connaître tous les détails d’une telle technicité. Ce n’est pas de la voyance, simplement une finesse exacerbée des sens.

En pratique :

Après une présentation par Corinne de son parcours et de son approche, nous sommes allés tout d’abord communiquer avec les chevaux Perle et Tupamaro, mettant ainsi en lumière des traits de leur histoire et de leur personnalité. Puis ce fut au tour de Luna et Noisette, nos chats. L’après midi, nous avons fait différents exercices à partir des photos apportées par les uns et les autres, en aveugle. Les ressentis ont été étonnants de vérité et de sens du détail. Je me souviens encore de l’une d’entre nous évoquant Perle qui aimait galoper sur la plage, Perle qui nous vient du centre équestre de … Blonville sur mer !!!

Quelques mots concernant Corinne Dupeyrat

Corinne-DupeyratPassionnée par les chevaux, j’ai appris à monter à cheval à l’âge de 3 ans, puis ai pratiqué le saut d’obstacle et le concours complet avant de monter en compétition de dressage au niveau pro. Depuis toujours, je me suis sentie très proche de la nature et fascinée par le monde animal. Dès ma plus petite enfance, j’observais les nichées d’oiseaux au printemps, je surveillais la naissance des papillons, et ma mère me racontait que durant nos promenades, j’attirais immanquablement tous les chiens du quartier. A cette époque, je rêvais de devenir vétérinaire… Finalement, je suis devenue artiste animalier et réalise aujourd’hui des portraits hyperréalistes dans lesquels je m’attache à révéler l’âme des animaux que je dessine.

Et puis tout a commencé avec mon cheval qui me donnait des indications sur lui à travers mes rêves. J’avais aussi parfois des « pensées » qui me venaient sur des animaux que je croisais et qui s’avéraient vraies. Un jour, en parlant avec une amie éthologue, j’apprends qu’il est effectivement possible de communiquer avec les animaux. Elle m’a indiqué un livre que j’ai dévoré, puis d’autres ont suivi jusqu’à ce que je suive une formation, celle de Laila del Monte en 2006. Mes rêves d’enfant se réalisaient : je pouvais aider les animaux, nous pouvions dialoguer ensemble !

Depuis, je me sers de ce merveilleux « outil » pour aider les propriétaires à résoudre les problèmes qu’ils rencontrent avec leurs animaux et répondre à leurs questions. Au fil de l’expérience, j’ai mis au point ma propre méthode. Récemment la Chambre d’Agriculture de Saône et Loire m’a même sollicitée pour réaliser des stages d’initiation à la communication animale à l’attention des agriculteurs.

Il y a 2 commentaires pour cet article

  1. Zieger Fanny
    a écrit le 8 septembre 2016 à 21 h 38 min

    Bonjour, je souhaiterai savoir si des stages sont proposés dès maintenant en Saône-et-Loire..
    Cordialement,
    Fanny Zieger

    Répondre
    1. Maÿlis Author
      a écrit le 10 novembre 2016 à 9 h 42 min

      Il faudrait demander directement à Corinne, dont les coordonnées figurent sur la page, si elle pourrait se déplacer pour un groupe constitué. Bonne journée !

      Répondre

Laisser un commentaire...