Rencontre avec Cyril Dion et Satish Kumar à Millemont

Après la matinée de vendredi 18 à Paris à l’arche Make sense, pour évoquer la suite de la soirée Ecologie et confiance au Grand Rex du 12 octobre dernier, me voilà repartie le samedi 19 matin à Millemont dans les Yvelines pour encore une belle journée énergisante à l’initiative toujours d’Olivier Maurel. L’occasion de mesurer de visu la dynamique croissante de « l’esprit Schumacher » en France. Nous étions en effet plus d’une cinquantaine de personnes réunies:

  • des participants aux deux Voyages d’études « French Connexion » organisés par Olivier Maurel (ou futurs participants des séjours à venir)
  • des alumni ayant suivi un cursus court ou long à Schumacher College (Economics for transition, Ecological design & thinking, Holistic science…)
  • des personnes présentes à la soirée du Grand Rex, et désireuses d’en savoir plus

Ce fut comme toujours :

  • revigorant d’écouter à nouveau Satish Kumar (co-fondateur du Schumacher college à Totnes dans le Devon (UK), notamment sur l’esprit Schumacher, que chacun d’entre nous incarne, et qui ne se réduit pas à un bâtiment, un pays ou un fondateur
  • un plaisir de (re)-nouer des liens entre nous (Céline de My Little Paris, Anne de Université Terre et Mer, Christophe C, Nathalie B…) et de se réchauffer autour du poêle (quel froid !)
  • stimulant de réfléchir en petits groupes à la forme que pourrait prendre l’esprit Schumacher College en France dans les mois qui viennent. Ca m’a d’ailleurs donné l’idée (et surtout l’envie) d’approfondir nos relations en proposant un séjour « Schumacher college-like » cet été à l’arbre aux étoiles… A suivre !

Sans oublier l’entrevue avec Cyril Dion, invité surprise de la journée, pour un trop court mais bel échange. A lire d’urgence (moi c’est déjà fait): Petit manuel de résistance contemporaine. J’aime beaucoup le passage sur les nouveaux récits à inventer… Je songe aussi, en écho à son partage, à une rencontre sur le thème du burn-out d’ordre « spirituel » pour « change makers », artisans du nouveau monde… Ca doit faire écho à un certain nombre d’entre nous !

Merci à Olivier Maurel et ses aides pour l’organisation de cette journée.

Laisser un commentaire...