7-8 Sept. : Stage de communication animale !

Ce 7 septembre au matin, nous voici tous les 10 reunis dans la salle de pratique, très excités à l’idée de ce stage de communication animale, et heureux de se retrouver puisque certains avaient déjà suivi cet été un stage Intuition sur le site.

La première journée, nous avons déroulé la méthode de remote viewing développée par Iris école de l’intuition, appliquée cette fois au monde animal. Bel exercice de lâcher-prise que d’essayer de deviner un animal dont la photo vous sera montrée quelques minutes plus tard…

La seconde journée s’est tenue au Haras d’Urgiz, à quelques kilomètres seulement, nous permettant ainsi de revenir déjeuner à l’arbre aux étoiles et de se délecter des préparations fleuries de Véronique Pinquié, traiteur floral : chou à l’ortie, brick de feta au geranium rosat, mousse de betterave à la rose, tourte de pomme de terre et capucine, sans oublier les Saint Honoré Framboise coquelicot !

Mais revenons à nos… chevaux ! Chacun est donc passé tour à tour sous l’œil attentif de Muriel et des autres participants. L’objectif : parvenir à faire adhérer à son « projet » un cheval afin qu’il collabore avec nous de son plein gré, pour évoluer d’abord au pas, puis au trot, puis au galop, avec des changements de sens réguliers. Et tout ça par la force de l’intention, l’alignement, et l’ancrage, en « installant » un lien émotionnel fort entre le cheval et soi. Sans paroles, ni cravache, sans contrôle ni conditionnement.

Certains sont déjà cavaliers, d’autres non. Peu importe en réalité, et parfois, le fait d’être cavalier est même plutôt un obstacle car les réflexes ont la vie dure… L’essentiel finalement est de se laisser être, et d’accueillir ce que le cheval nous renvoie, ce qu’il nous dit de notre posture, de notre placement. En toute humilité. Le fameux effet miroir… Parfois l’expérience relève d’une communion presque mystique avec le cheval, d’autres fois l’exercice est plus laborieux et le cheval a tendance à préférer brouter tranquillement son herbe…

Bilan de la journée : très instructif en termes de développement personnel, très émouvant sur le plan de la connexion au cheval, c’est un nouvel univers qui s’ouvre pour beaucoup d’entre nous, qui repartent avec davantage de confiance ou de nouveaux projets de développement.

Merci de partager !Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Il y a 3 commentaires pour cet article

  1. Hélène
    a écrit le 30 septembre 2015 à 13 h 14 min

    Merci Maÿlis pour ce bel article écrit à l’occasion de ce stage sur l’intuition animale… Ces 2 jours ont été riches en enseignement théorique, en rencontres, en découvertes avec son propre cheval (le mien s’appelait Eliott) et avec soi-même mais aussi gustativement ☺
    Un stage qui m’a permis de faire de belles prises de conscience et surtout d’apprendre à être claire dans ma demande et dans mes intentions. Plein de bonnes choses et le meilleur pour vous ☺
    Chaleureusement,
    Ln

    Répondre
    1. Maÿlis Author
      a écrit le 30 septembre 2015 à 14 h 31 min

      Merci Hélène, nous étions ravis de te rencontrer. A bientôt !

      Répondre
  2. Cyril
    a écrit le 8 octobre 2015 à 15 h 22 min

    La belle jument Zingora m’a permis d’aller à la rencontre de moi-même mais aussi de la sienne ! Sentir que le cheval est à la seconde près en relation avec notre présence, et notre intention, est très fort à vivre. Au moment même où notre esprit décroche, en pensant par exemple à un rdv du lendemain ou à la soirée de la veille, le cheval s’arrête instantanément …. ! A méditer !

    Répondre

Laisser un commentaire...