Festival Peuple Animal (7-9 septembre 2018)

Deux jours entièrement consacrés au peuple animal, pour rendre à l’animal la place qui est la sienne, et éveiller la conscience des humains grâce à l’animal, sans entrer dans la polémique (donc sans parler des abattoirs, de la fourrure, des corridas etc, même si on n’en pense pas moins !). Plus de cent personnes ont répondu à l’appel pour ces deux journées de partage, de communion, de rires, de liens tissés, d’ouvertures… dont nous espérons vivement que l’esprit se poursuivra au delà de ces deux jours…

Merci aux intervenants qui se sont livrés dans toute leur humanité, dans une organisation spontanée, organique et libérée
Merci aux animaux qui nous ont accompagnés tout le week end et notamment aux 4 ânes de l’association Pian’ Piâne
Merci aux artistes pour leurs œuvres inspirées et à Axel pour le concert d’ouverture
Merci à Céline & Yann d’avoir relevé le défi des 100 couverts (avec un four défaillant !) avec leur cuisine colorée et gustative
Merci à Pauline de son aide et sa bonne humeur
Merci à la douceur et à la bienveillance qui ont régné pendant ces deux jours, dans cette bulle enchantée par vos présences à tous et celle de la nature

Nous retiendrons aussi quelques messages clés:

– Ce n’est peut être pas l’humain qui va sauver l’animal mais le contraire !
– la relation à l’animal s’apprend, elle ne se décrète pas
– peu importe les techniques de soin aux animaux, ce qui compte avant tout c’est l’intention de la personne qui les porte et sa capacité à se remettre en question
– on cherche partout dans le cosmos des traces de vie et on oublie à quel point notre planète est riche
– arbres, minéraux, animaux, humains… nous sommes tous parents, nous descendons tous d’un même arbre du vivant
– 35% de ce que l’on mange dépend directement des abeilles
– la biosphère est comme un immense tissu dont nous serions un motif. Il n’y a pas nous d’un côté et la nature de l’autre.
– rejetons le transhumanisme pour aller plutôt vers un « très » humanisme
– « il n’y a pas de vent favorable pour qui ne sait pas en quel port se rendre » (Sénèque): de l’importance de définir un futur désirable pour pouvoir se mettre en action
– qui savait que la tour Eiffel était bio-inspirée de la coupe sagittale d’un femur ?
– chevaux et requins sont parmi les espèces les plus anciennes, les plus résilientes
– dans la nature ce sont les symbioses qui expliquent la performance, le cadre général est avant tout collaboratif
– les fourmis ont inventé l’agriculture il y a 50 millions d’années, bien avant nous (15 000 ans) !
– saviez-vous que le chant des baleines évoluait chaque année ?
– on va fêter les 50 ans de la présence de l’homme sur la lune. Et si on restait sur terre ?

Notre partenaire TAAC qui organise à Paris les 6 et 7 octobre prochains un évènement consacré à la communication inter-espèces, Dialogues avec l’animal nous a inspiré cet événement normand dont la programmation était la suivante:

Au programme :

Un ensemble de conférences, ateliers, expositions, concert, projections… sur le thème du monde animal et de notre relation avec ce règne. Parmi les thèmes abordés:

  • l’animal « thérapeute et messager » (communication animale, animal totem, relation avec les personnes autistes ou atteintes de handicap…)
  • l’animal « médiateur » (en prison, dans les maisons de retraite, dans les écoles, dans les entreprises…)
  • l’animal au service de la recherche (biomimétisme, dépistage du cancer…)
  • l’animal qui nous inspire (expo-vente de création artistique et photos, composition musicale inspirée par le monde animal…)
  • le soin aux animaux (ostéo, kinésio, shiatsu…)
  • Les animaux au service de la biodiversité, avec notamment une exposition photo commentée sur le thème de l’apiculture naturelle
  • sans oublier la projection de « Parler avec les animaux » de Dominique Filhol, de « The journey/Mère Océan » de Anne Paris et Jan Kounen et de « Je te vois » d’Aurélie Lecerf…
  • Vente de livres en partenariat avec Mama Editions: « Le chant des abeilles » de Jacqueline Freeman, une apicultrice peu ordinaire et « La voie du chaman » de Mickael Harner

Crédit photo: « The Journey » Bellota Films

Accessible librement, cet événement vise avant tout à mettre en lumière le peuple animal, tout en donnant de la visibilité aux intervenants, qui sont pour la plupart des personnes du territoire œuvrant pour le bien-être des animaux et le changement de regard que les humains portent sur eux.

Programme détaillé

Vendredi

  • 19h30: accueil et possibilité de pique niquer sur le site
  • 20h30-21h30: concert d’Axel Lecourt

Samedi

  • 10h-10h30: Ouverture de l’événement, introduction
  • 10h30-11h30: L’animal médiateur
  • 12h: Projection Parler avec les animaux (52′), de Dominique Filhol
  • 12h (et 16h30): Se laisser toucher par les ânes de Pian’Piane (1h)
  • 12h30-13h: La cuisine végétarienne (également le dimanche)
  • 13h-14h: Buffet végétalien (sur réservation avant le 5/9 au soir)
  • 14h-15h: L’animal et l’entreprise
  • 15h30-16h30: L’animal, allié thérapeutique et chamanique de l’humain
  • 16h30: Atelier Se laisser toucher par les ânes de Pian’Piane (1h)
  • 16h30: Atelier animé par Virginie Bouchard (1h)
  • 17h- 18h: Quand l’animal nous inspire, le mot des artistes
  • 18h-19h: expo-vente
  • 18h-20h: consultations privées de communication animale (1h)
  • 19h30: accueil et possibilité de pique niquer sur le site
  • 20h30: projection du film Mère Océan (52′) de Jan Kounen et Anne Paris

Dimanche

  • 10h-12h: Le bien être animal, de l’ostéopathie à la communication animale
  • 12h : Projection Je te vois (52′) d’Aurélie Lecerf
  • 12h: Se laisser toucher par les ânes de Pian’Piane (1h)
  • 12h30-13h: La cuisine végétarienne
  • 13h-14h: Buffet végétalien (sur réservation avant le 5/9 au soir)
  • 14h-15h: Biomimétisme: l’art de s’émerveiller du vivant et de s’en inspirer
  • 14h-17h: consultations privées de chant vibratoire (40′) avec Pascaline
  • 15h-17h: consultations privées de communication/reliance animale(1h) avec Corinne ou Aurélie
  • 15h30: Atelier animé par Virginie Bouchard (1h)
  • 15h-16h: l’éducation connectée
  • 16h-16h30 Clôture
  • 16h-17h: expo-vente

Intervenants

Béatrice Simkins, accompagnement managérial assisté par le cheval à Rouen

Professionnelle de l’accompagnement assisté par les chevaux formée par Guillaume Antoine, Béatrice Simkins utilise l’Equi-coaching pour aider les managers à évaluer et à enrichir leurs pratiques managériales, leur leadership et leurs relations interpersonnelles. Elle relie sa passion des équidés et son expérience du coaching pour développer un management efficace et respectueux des individus. Elle est par ailleurs Praticien Ennéagramme et Coach formée aux techniques de facilitation (Co-Développement, Forum Ouvert, World Café, etc.), et accompagne les groupes dans le déploiement de leur intelligence collective.
Le site de Jamuna

Tarik Chekchak – Secrétaire du Comité Français de Biomimicry Europa, Directeur Science et Environnement de la Fondation Cousteau

Ingénieur écologue, spécialiste de la gestion intégrée des territoires, Tarik est expert en biomimétisme au service de l’éco-innovation. Ancien directeur « Sciences et Environnement » de l’Equipe Cousteau pendant 13 ans, il est par ailleurs directeur du pôle biomimétisme de l’Institut des Futurs souhaitables où il conçoit des formations au biomimétisme et l’enseigne en inter et en intra entreprises, ainsi qu’au sein d’institutions académiques et de collectivités territoriales. Tarik est expert associé au CEEBIOS et, depuis près de vingt ans, chef d’expéditions sur des navires polaires.
« Commment innover, évoluer scientifiquement, en harmonie avec la Nature, comment s’inspirer du vivant… »
« Apprenez de la Nature, vous y trouverez votre Future » – Leonardo da Vinci
« Lorsque nous plongeons aussi profondément notre regard…dans celui de la nature, nous nous rendons compte que toutes nos inventions existent déjà (…) sous une forme plus élégante et à bien moindre coût pour la planète… » – Janine Benyus

Corinne Dupeyrat, communicatrice animalière et artiste à Triqueville

Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours vécu entourée d’animaux, qu’ils soient chiens, chats ou habitants de nos forêts. Née avec une passion dévorante pour les chevaux, j’ai appris à monter à cheval dès l’âge de 3 ans, avant de m’illustrer au plus haut niveau sur les rectangles de dressage. Après avoir exercé en tant qu’architecte d’intérieur, ma passion des animaux m’a rattrapée, et je me suis tournée vers une carrière d’artiste animalier. Je réalise, depuis, des portraits hyperréalistes dans lesquels je m’attache à révéler l’âme des animaux que je dessine.
Puis la communication animale est entrée dans ma vie, il y a une douzaine d’année, et je pratique cette deuxième activité à titre professionnel depuis mon installation en Normandie en 2014.
C’est un réel bonheur pour moi d’être l’interprète des animaux, de les aider, ainsi que leurs humains, à améliorer leur condition de vie et à répondre aux problématiques qu’ils peuvent rencontrer. Ainsi, ma vie de rêve est devenue réalité : entourée d’animaux réels ou imaginaires, je les dessine, je les côtoie et nous dialoguons ensemble.

Le site de Dialogue animal

Romain Brasseau

Romain BrasseauAprès un parcours de 12 ans en entreprise, Romain Brasseau accompagne depuis 20 ans les organisations dans leurs projets de changements au sein du cabinet « Manager Les Humains » qu’il a fondé en 2007. Romain a lancé l’assocation TAAC (the Animal Alliance Channel) en 2008 pour contribuer à donner une nouvelle image à la cause animale et intéresser un nouveau et large public au respect du Vivant.

Sylvie Robert

Sylvie RobertAprès 7 ans au service de presse de Cartier, Sylvie Robert quitte la place Vendôme pour le Kalahari et un clan de meerkats. Photographie animalière, tournages de films et publications de livres lui permettent de vivre dans la nature sauvage. 1990 marque la naissance de sa fille en Namibie, Tippi. Le film « Le monde selon Tippi » réalisé pour soutenir la cause des San Bushmen fait connaître Tippi dans la presse internationale. Sylvie rencontre Romain Brasseau en 2008 et TAAC devient son espérance pour contribuer à humaniser le monde avec l’animal.

Aurélie Lecerf, communicatrice animalière à Caen

Aujourd’hui, les animaux n’attendent qu’une chose : que nous retrouvions cette écoute authentique qui nous permettait avant d’être guidés par leur sagesse. La mission d’Aurélie est donc de répondre à leur appel pour les aider à rétablir ce lien conscient qui nous unissait à eux. Elle se forme régulièrement avec Christine Pagnier-Guillot auprès des éléphants et des baleines.
Le site de Un même souffle

Sylvie Louiggi, association Pian’ Piâne

Sylvie Louiggi œuvre au sein de l’association Pian’ Piâne en Seine Maritime, qui propose de la médiation avec l’âne au service de la personne et de la famille. Sur un domaine de 7 hectares, Pian’Piâne réunit l’enfant, l’adolescent ou l’adulte dans le but de revaloriser l’image personnelle, de consolider les acquis et de développer de nouvelles aptitudes sociales.

Le site de Pian Piâne

Dominique Filhol, réalisateur

Parler avec les animauxDominique Filhol a notamment écrit et réalisé le documentaire « Parler avec les animaux », produit par la société Cosmopolitis Productions, dont une partie a été tournée à l’arbre aux étoiles lors d’une journée de stage de communication animale animé par Corinne Dupeyrat en mai dernier. Ce film sera projeté dans le cadre du festival.
La bande annonce du film

Anne Sauvage, praticienne en chamanisme à Caen

Anne beguin 2Entre chamanisme et entrepreunariat, Anne enseigne la pratique du Voyage Chamanique qui relie chacun à la guidance essentielle de son Animal-Totem. La mission d’Anne est d’amener à trouver (et surtout à prendre 😉 sa place professionnelle dans le monde d’aujourd’hui, pour créer ensemble une société éthique où la Nature est au centre de toutes les décisions. Elle nous parlera de l’Animal-Totem, qui permet de communiquer avec le Peuple des Plantes, le Peuple des Animaux, tous les Peuples visibles/invisibles et surtout avec ses guides personnels pour suivre le sens profond de sa vie sur Terre.
Le site de Danse la vie

Clémence Delon, équithérapeute près de Rouen
Clémence présentera sa pratique de médiation animale aux côtés des chevaux et poneys. Elle mettra ainsi en lumière que leur présence, leur dialogue subtil et leur sensibilité œuvrent au bien-être à et la reconnexion des patients qu’elle accompagne, dans un cadre thérapeutique.
Le site de Clémence
La page facebook de Clémence

Florence Elie, Un voyage au cœur de l’émotion guidé par le cheval

Florence EliePar leur faculté naturelle d’empathie, les chevaux ont accès aux émotions que nous cachons, consciemment ou non. Apprenons à écouter le cheval afin de bénéficier de son aide pour avancer sur notre chemin et pour nous libérer des émotions et croyances qui nous limitent, et entravent notre réalisation. Sophrologue, Développement personnel guidé par le cheval, Conseil en fleurs de Bach pour le couple humain/animal, Soins à distance pour les animaux en souffrance physique et/ou émotionnelle.
Equico-naissance

Peggy Godreuil, apiculture naturelle

Peggy Godreuil est photographe et apicultrice naturelle depuis 7 ans. Elle est passionnée par la compréhension des éco-systèmes et admirative de l’intelligence du vivant sauvage. Peggy trouve au travers de sa relation à cet animal et par l’éclairage de la permaculture, les outils qui lui permettent de construire son approche de l’apiculture naturelle. Une apiculture au plus près des conditions de vie des colonies à l’état sauvage dont les fondements sont l’observation et l’accompagnement des besoins et des comportements naturels des abeilles mellifères.
Apisnatura

Nathalie Tardieu, kinésiologue à Deauville
Nathalie présentera la kinésiologie appliquée aux animaux, et le moyen offert par le test musculaire pour établir un dialogue avec l’animal, décrypter ses problématiques d’ordre émotionnel.

Axel Lecourt
Musicien-voyageur, Axel nous partagera ses expériences avec la Nature et les animaux, reçues durant ses nombreux voyages (Amazonie, Gabon, Cameroun…), et nous proposera un spectacle basé sur les sons, bruitages et l' »organisation harmonieuse et les concordances symphoniques » des forêts primaires.
Voir la page dédiée au concert

Ecouter Axel Lecourt

Jean-Michel Boudard, osthéopathe humain et équin

Masseur-kinésithérapeute diplômé en 1983, Ostéopathe D.O.en «humaine» depuis 1990, attaché à la fédération française de natation pendant dix ans, puis formé à l’ostéopathie «équine», Jean-Michel Boudard pratique depuis 1995 sur les chevaux après s’être formé au près de nombreux ostéopathes tels que M. Garcia, Mac Gregor, F. Lizon et Cl. Péchabrier. Sa rencontre avec Dominique GINIAUX ( vétérinaire et précurseur de l’ostéopathie appliquée aux chevaux) en 99 fut un tournant dans son approche ostéopathique du cheval. Il a adapté des techniques aujourd’hui incontournables de préparation et de prévention sur le cheval telles que le stretching (ostéopathie myotensive) et certaines techniques réflexes telles que l’information posturale ostéopathique (I.P.O.) , il utilise la médecine chinoise pour affiner ses bilans. Fondateur de «l’Ecole d’ostéopathie appliquées aux animaux de PARIS », il anime des stages, depuis 1996, d’initiation au stretching et massage et de formation à l’ostéopathie appliquée à l’humain et aux chevaux, il a été invité à présenter ses techniques de soin à l’association américaine des vétérinaires acuponcteurs à Philadelphie en 2008 et participe à des échanges avec eux sur le lien entre l’approche ostéopathique et l’approche acuponcturale. Auteur du livre : »Le stretching pour votre cheval »

Maud Rialin, osthéopathe animalier en Normandie

Ostéopathe Animalier (Equins, canins, félins…) diplômée de l’European school of animal ostéopathy (ESAO) et membre agréé de la FEOA, Maud Rialin se déplace en Normandie et en Bourgogne. Elle possède également un BTS production animale option équin qui lui apporte un atout important pour l’approche des animaux de rente.

Maud Lecarpentier, éleveuse de poules en bio

Cavalière propriétaire depuis mes dix ans toujours accompagnée d’un chien, j’ai réalisé mon rêve de petite fille en créant avec ma compagne La ferme des cocottes à Saint-Maclou, dans l’Eure. Après une formation littéraire, plusieurs expériences dans l’action culturelle, j’ai changé de vie et élève depuis 2016 des poules pondeuses en BIO., à échelle humaine, dans un écrin de verdure préservé. L’objectif est d’y développer l’accueil pédagogique, en privilégiant la médiation animale et l’immersion par des expériences nature fortes pour que chacun retrouve sa place dans la nature.

Pascaline Rotcajg, chant vibratoire

CHANTER me rappelle à moi-même, dans mon corps, sur cette Terre.
Je me sens ainsi VIVANTE ! C’est ma façon unique d’être au monde.
Ma voix, ma compagne d’éternité…
La Vie a réveillé cette joyeuse envie de chanter, elle est devenue ma force, mon Soleil !
La vibration qui me traverse lorsque je chante ouvre un espace entre la terre et le ciel,
Elle libère et reconnecte …
Je chante pour tout être vivant, et ceux passés de l’autre côté du voile.
Je chante pour l’animal mort, rencontré sur mon chemin …
Je chante pour accompagner le défunt et apaiser sa famille …

Et aussi différents stands:

  • un stand International Campaigns (antenne du Havre)
  • un stand L214 (antenne du Havre)
  • un stand de l’association Alter Anima / la Croisée des mondes, tenu par Virginie Bouchard le Gall qui propose des ateliers de reliance avec son troupeau de chevaux (attention, les chevaux ne seront pas présents mais Virginie proposera différents animations sur cette thématique)
  • un stand de l’association La Magie des chevaux tenu par Sylvie Gerard qui propose des ateliers de facilitation de Bien être avec la Nature et le monde animal
  • Hayley Sheppard Fadel, conseillère Fleurs de Bach pour animaux
  • Vente de livres en partenariat avec Mama Editions: « Le chant des abeilles » de Jacqueline Freeman, une apicultrice peu ordinaire et « La voie du chaman » de l’anthropologue Mickael Harner

Les absents:

Leina Sato, qui devait présenter le film Mère Océan de Anne Paris et Jan Kounen (mais aux dernières nouvelles elle embarque quelques jours avant sur le bateau de Marie Tabarly pour militer contre le rétablissement de la pêche à la baleine en Islande…). Le film est toutefois bien sûr toujours projeté le samedi soir.

Du côté des artistes:

Gervaise, artiste peintre amoureuse des animaux à Honfleur

Peintre à Honfleur, Gervaise est depuis toujours inspirée par la nature et les animaux, et tout particulièrement les chevaux et les chouettes, qu’elle côtoie souvent de près. Elle travaille également sur les gitans, les roulottes, les feux de camp et capte aussi merveilleusement les variations des lumières du jour. Gervaise s’exprime sur des supports très particuliers, rendant encore plus authentiques ses réalisations: de vieilles portes de granges, des plaques de métal, des volets anciens, des pierres, de vieux manuscrits, des partitions de musique… mais toujours des papiers anciens, porteurs d’une histoire, en leur redonnant une seconde vie. Elle expose dans la dépendance de l’hôtel Saint-Siméon à Honfleur.

Corinne Dupeyrat, communicatrice animalière et artiste à Triqueville

D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, Corinne Dupeyrat a toujours eu la passion des chevaux. Dès l’enfance, elle montre son attachement envers le monde animal, aussi bien dans ses jeux qu’à l’école, où elle rêve en classe en dessinant ses premières esquisses d’animaux sur ses cahiers.
L’hyperréalisme de ses œuvres, quasiment photographique, est troublant, mais avec toujours un attachement à révéler l’âme de son sujet. Depuis 2006, Corinne Dupeyrat est cotée à Drouot, et expose notamment dans les hippodromes et dans le cadre des compétitions équestres. Le site des œuvres de Corinne

Mapie, sculpteur au service de la cause animale au Havre

Artiste autodidacte depuis 25 années, Mapie transmute la matière. Avec la terre, le grès, la porcelaine, des matières souples et naturelles qui lui permettent de créer des sujets, humains et chevaux principalement dans le mouvement, dans l’émotion du jour, de l’instant. L’engagement pour respecter, sauvegarder la nature et les espèces animales, être passeur de messages pour l’humain à travers les œuvres lui est indispensable et évident. Le site des œuvres de Mapie

Caroline Edwards Lainé, artiste photographe plasticienne

Créatrice de Be Lighty, Caroline Edwards Lainé est diplômée en école d’art DNSEP , Villa Arson Nice, Porto Rico, Le Havre. Elle a travaillé dans la mode, le design, la publicité, la photographie. Elle enseigne depuis 13 ans les Arts Plastiques. Elle s’est formée au Reiki et à l’Art Thérapie pour développer sa créativité dans des projets de bien être et de soin. Ses dessins énergétiques sont comme des mantras en image qui libèrent un message de sagesse.

Isabelle Chaye Pevsner

Ancienne styliste et illustratrice, Isabelle Chaye-Pevsner est particulièrement inspirée par la nature et le monde animal.

Il y a 3 commentaires pour cet article

  1. Olivier Maurel
    a écrit le 10 septembre 2018 à 21 h 59 min

    Whaoo !!!
    Merci pour le partage des pépites. Le programme était alléchant et la récolte délicieuse.
    C’est très beau de lire une partie de ce que vous avez pu vivre. Ca me donne très envie de mieux connecté aux autres règnes. Merci.
    Et a bientôt !
    Je repars avec « on cherche partout dans le cosmos des traces de vie et on oublie à quel point notre planète est riche »…

    Répondre
    1. Maÿlis Author
      a écrit le 11 septembre 2018 à 13 h 38 min

      Merci Olivier ! Parmi les intervenants, un certain Tarik, très inspirant, une belle rencontre ! Bises

      Répondre
  2. varin josiane
    a écrit le 11 septembre 2018 à 12 h 53 min

    encore merci pour ce merveilleux week end a vous et a tous les intervenants où l »amour inconditionnel était présent dans le coeur de chaque personne. Cela restera pour moi un souvenir inoubliable. A quand le prochain festival

    bien coeurdialement

    Répondre

Laisser un commentaire...